Un seisme à Fengshan ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un seisme à Fengshan ?!

Message  Admin le Dim 4 Juil - 16:05

Il y a quelque jour, une collègue me dit en regardant son téléphone portable "tiens, il y a eu un tremblement de terre à Jiangzhou" (canton de Fengshan de 12000 habitants). Quel niveau ? 3,2. Des victimes ? Peut-être un mort.

3,2... ayant un souvenir précis des multiples répliques à plus de 4 en 2008 dans le Sichuan, je me dit qu'il n'y a pas vraiment de soucis à se faire.
Mais quelques jours plus tard, les bruits qui courent sont bien plus effrayants. Des trous s'ouvrent, des maisons tremblent, un village est en train de sombrer, les populations sont déplacées... Bon, pour savoir ce qu'il en est, quoi de plus simple que d'aller y faire un tour ? 1h et demis de route sans forcer, autant dire que c'est à coté.

Premier constat en arrivant, l'école de Jiangzhou a effectivement été réquisitionnée pour les personnes sans logis : les tentes sur le terrain de sport, les salles de classes pour les personnes agées où les mères avec enfants en bas ages. La police est visible à peu près partout, à disposition de la population. Les profs de l'école sont réquisitionnés pour faire la cuisine, les leaders font une visite quotidienne...
Mais ici, à Jiangzhou même, personne n'a senti le tremblement de terre. Il faut aller à Longchan. C'est là-bas que ça se passe.

On reprend donc la route pour 1/4 d'heure pour se rendre vraiment là où les bruits laissent imaginer tous les périls comme sombrer dans les entrailles de la terre, se faire submerger par une eau venue d'on ne sait où ou bien ensevelir par les maisons.
Le village de Longchan est effectivement plus qu'en péril, il est à demis-noyé. Ses quelques 1000 habitants n'ont pas été déplacés pour rien ! Ceux qui sont restés nous expliquent qu'il y a 10 jours, lors des fortes pluies, une rivière qui jamais n'avait coulée auparavant est née dans le champ de maïs et qu'elle n'a pas cessé de couler depuis. La cuvette où est installée le village se remplis donc doucement. Ils ont effectivement senti le séisme, il y a 3 jours, pendant presque une minute. Et le niveau des eaux n'a pas cessé de monter depuis.

Plus loin, après Longchan, on a vu la maison "qui tremble encore". Toute neuve, elle présente de belle fissure. Les habitants du hameau nous montrent tous les dégâts, et même les fameuses "bouches" qui s'ouvrent. Le hameau est en fait à moitié construit sur la roche et sur le remplissage d'une doline dont le soutirage s'est manifestement accéléré. Les fissures dans le sol et dans la maison peuvent s'expliquer facilement sans faire intervenir de séisme, et d'ailleurs on nous donne une autre explication originale... et en grande partie plausible.

"Il ne s'agit pas d'une secousse sismique mais d'une secousse pneumatique (不是地震,是气震)!"
En Chine, j'ai pris l'habitude d'être attentif à toute explication donnée, aussi surprenante puisse-t-elle paraître, et voici ce que l'on m'a expliqué.
A coté, il y a une mine d'or. Ils ont rejetés leurs gravats et bouché ainsi un trou, l'eau ne pouvant plus circuler comprime l'air et a provoqué la secousse...

J'ai donc visité, après la perte locale de la doline qui s'était formée il y a 15 ans et qui est en trains de se colmater doucement, le fameux trou bouché par la mine.
En fait, on voit un lac. On me décrit cet endroit comme auparavant présentant des trous, allant en se rétrécissant, bref, une série de dolines imbriquées dans une cuvette plus grande. Tout est noyé. Ce lac s'est formé lors des fortes pluies 10 jours auparavant, ce qui ne s'était jamais produit dans les années précédentes. Tout concorde donc à conclure que l'eau a trouvé un nouveau passage, sous le hameau des maisons fissurées, affouillant au passage une doline instable, sortant dans le champs de maïs et envahissant la cuvette de Longchan.
Le séisme a pu aggraver la situation, tassant les colmatages et renforçant leur étanchéité. Ou bien il ne s'agit pas vraiment d'un séisme du aux mouvements de l'écorce terrestre mais d'un tremblement de terre local provoqué par un tassement des terrains, mais là, il faudrait demander à des sismologues... Les spécialistes seraient venus et auraient déclaré la zone dangereuse avec des risques de séisme de niveau 9 dans les 2 mois qui viennent !...

Que va-t-il donc se passer ensuite ? J'essayerais de savoir si les délogés de Longchan ont été correctement aidé à s'installer dans un endroit viable. Pour le moment, j'ai juste pu constater qu'ils étaient pris en charge aussi correctement que les moyens dont dispose Fengshan le permettent...

L'école de Jiangzhou réquisitionnée pour héberger les sinistrés.



Une salle de classe aménagée en cellule de crise.


Un terrain de sport aménagé en salle de classe


Un abris de fortune de la première heure


Longchan, à demis-noyée




Une belle dalle de béton fissurée


On voit la fissure dans le béton, prolongée d'une fissure dans la terre elle-même.


Fissures en bordure de doline. Ce n'est pas très impressionnant mais ça témoigne d'un mouvement en masse de tout le sol de la doline...



La perte drainant cette doline a fond plat, qui s'était ouverte il y a plus de 10 ans et est en train de se reboucher doucement...


Un doigt accusateur pointé vers un très probable responsable de ces désordres...


A l'arrière plan, on voit les installations minières

Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Un cochon victime du seisme de Jiangzhou

Message  Admin le Mer 7 Juil - 17:23

Ce soir, le bureau du tourisme de Fengshan s'est réunis pour manger un cochon de Jiangzhou.
Le village de Longchan étant noyé, et sous prétexte (peut-être justifié) de soutenir l'économie locale, des le bureau du tourisme a acheté un cochon dont l'élevage ne pouvait se poursuivre. Ce serait la seconde victime du séisme de Jiangzhou, à considérer que la rumeur d'un homme décédé d'une chute de pierre soit avérée et en lien avec le tremblement de terre en question, dont je soupçonne fort qu'il ne soit que la conséquence d'un effondrement sous une doline, voir plus haut.

Les autorités plaisantent largement moins sur ce sujet. les districts de Hechi et Baise ont en effet annulé les examens de fin de cycle et les conté de Fengshan et Bama ont fermé leurs sites touristiques, se privant d'une ressource importante, pour ne pas courir de risque d'accident.

Des personnes quittent Fengshan, d'autres s'inquiètent...

Ambiance curieuse pour une dalle fissurée. La maladie de la politique du parapluie semble gagner la Chine. Les experts ne pouvant pas dire qu'en risque de gros séisme est nul (forcément !) et les politiques ne pouvant prendre des risques si les experts disent qu'il y en a...

En regardant sur google earth, on peut bien sûr supputer la présence d'une faille à Jiangzhou (elle est à peu près visible en fait). L'étagement des réseau au-dessus de Sanmenhai sont aussi un signe d'anciennes étapes de surrection...

Pour le moment, les indices d'origine purement karstique des phénomènes observés ne semblent frapper que moi et le seul géologue de Fengshan.

Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum