Ziyun, la Getuhe en crue (mai 2009, Anshun, Guizhou)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ziyun, la Getuhe en crue (mai 2009, Anshun, Guizhou)

Message  Admin le Mar 26 Mai - 10:03

Qianzhi était invité à Ziyun pour le 100ième jour de vie du fils d'un ami. Nous avons voulu en profiter pour rendre visite à la fameuse salle des Miao, résurgence de la rivière Getuhe qui traverse le plateau calcaire par un parcours souterrain de plus de 10 Km.
Dans la nuit, de violents orages se sont déclenchés dès 2 h du matin. La crue n'a mis que 5 heures pour atteindre la résurgence d'après le gardien de la station hydroélectrique. Nous avons donc du nous contenter de quelques photos à l'entrée.

La rivière en crue à l'aval de la résurgence.



A 1 km environ de la grotte, un puissant affluent sort de sous terre d'une cavité inexplorée.



Pas question d'embarquer en canot pneumatique sur le lac en crue ! Nous serions emportés par le courant.






Dernière édition par Admin le Mar 26 Mai - 12:25, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Retour à Zhongdong, 20 ans après...

Message  Admin le Mar 26 Mai - 11:01

Nous avons donc tourné les talons, repris la piste en direction de Ziyun, puis suivit l'embranchement approchant de Zhongdong.
Zhongdong est désormais une célébrité locale puisqu'elle a été photographiée et filmée à maintes reprises. Il s'agit d'une grotte abritant un village. Grâce à cette route, on peut y arriver en seulement 45 mn de marche. Fort heureusement, il reste ces 45 mn de marche pour protéger ce site exceptionnel !

Malgré sa position haut placée dans les montagnes, il faut imaginer une grande rivière s'engouffrant dans cette grotte. Ce que les images ne montrent pas, c'est que dans ce petit bout de vallée perchée, on entend les bruits de tous ce qui se passe dans la grotte. A un endroit, j'ai cru qu'il y avait une fête, avec de la musique et des pétards. Il ne s'agissait que des gouttes d'eau tombant sur des bâches et d'une télé allumée...


























La télé à Zhongdong est arrivée assez tard, puisque l'électricité n'a atteint la grotte qu'en 2003.



Dans un recoin de la grotte, cette racine sculptée passe inaperçue





Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Rappels sur Zhongdong

Message  Admin le Mar 26 Mai - 11:28

le 19/12/2007, j'avais posté un commentaire concernant cette grotte sur
http://www.bonjourchine.com/f121/f138/14202-maisons-troglodites.html#post113091
Je le recopie ici :

"Des nouvelles de Zhong dong (c'est le nom de la grotte et du village qui s'y trouve).

Je viens de discuter avec l'amie reporter de la CCTV qui vient d'y tourner une émission. En gros, elle a pris 3 ados de la ville d'à coté qu'elle a emmené là-bas pour comprendre pourquoi les gens préfèrent vivre dans cette grotte plutôt que dans les bâtiments que le gentil gouvernement leur a construit dans la vallée et au passage apprendre aux enfants de Zhong dong comment jouer de la musique, faire un coeur en papier plié et jouer au basket (je n'ai pas pu lui faire comprendre à elle qu'en plein territoire ethnique Miao, venir de la ville expliquer comment jouer de la musique et se servir de ses main avait une connotation colonialiste qui m'échauffe légèrement les oreilles).

Ce qui ressort de son sentiment de pékinoise, c'est que les gens vivent là parce qu'ils n'ont pas l'argent nécessaire pour rendre fonctionnels les cubes de béton qu'on leur a proposé (ils doivent pouvoir stocker du maïs, élever des poules et des cochons...). Ce qui est très clair, c'est que les jeunes fuient le village dès qu'ils ont les moyens d'aller en ville. Leurs parents ne sont jamais allé à l'école, ils veulent quand à eux que leurs enfants n'aient pas besoin de mesurer la quantité d'eau consommée chaque jour (ils ne savent pas encore qu'ils n'ont pas internet !).

Bref, les jours de Zhongdong en tant que village sont comptés.

Viendra bientôt, parions-le, le temps des hôtels. L'eau et l'électricité ne sont pas si loin que ça. Les antennes satellites sur les hauteurs régleront les problèmes de luxe. Cet endroit que ses habitants vont fuir sera recherché par d'autre et ce sont encore d'autres, simplement parce que eux ont les moyens d'investir, qui en profiteront pendant que les gosses du pays bosseront dans les usines de Shenzhen, Guangzhou et Shanghai pour troquer notre inflation contre une délocalisation généralisée.

Il faudra sans doute bousculer quelques vieux au passage, mais des vieux sans instruction, quel droit ça a ?

Je vous raconte tout ça, mais ne croyez pas que j'en sois exagérément affligé pour la grotte.
Je lui fait confiance, Zhongdong en a vu d'autres et en verra d'autres encore, bipèdes ou non, qui viendront goûter de sa sérénité éternelle.

Ca m'embête surtout pour un de ces vieux qui, il y a 15 ans, m'avait enchanté de sa douce voix subtilement harmonisée à quelques caquètements de poules et grognements de cochons renvoyés par la constellation de vagues d'érosion de cette voûte magique.

Pour l'instant, il est encore possible d'aller à Zhongdong à pieds et d'y être hébergé par l'habitant. Si vous en avez l'occasion, allez-y ! (et si vous voulez au passage mettre les pieds dans une salle souterraine naturelle de 215 x 700 m, c'est à 40 mn de marche et un lac à traverser !)"

Voici un autre lien où on parle de cette grotte :
http://www.limk.com/english/limk/17192/

Et un autre commentaire de ma part sur le même forum :
"Dans le village toglodytique, les maisons n'ont pas de toiture. Elles ont pourtant des charpentes qui servent surtout à suspendre le maïs et le jambon. La voûte renvoie à le moindre son. Quand j'y avait fait relâche, un vieil homme s'était donné pour mission de nous faire visiter les lieux. Il parlait doucement et continuellement, sans prendre garde que nous ne comprenions rien et d'ailleur quelle importance ? Tout était beau !
C'est le seul endroit où j'ai ressenti que je pourrais rester là et n'en jamais repartir. Au moment de recharger nos sacs à dos, du flanc de la colline en face s'est élevé une musique miao, une petite colonne arrivait sur un sentier. Il était tard, notre route était encore longue, nous sommes partis."

Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ziyun, la Getuhe en crue (mai 2009, Anshun, Guizhou)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum