Panlongdong, 25 mai 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Panlongdong, 25 mai 2008

Message  Admin le Jeu 18 Déc - 11:11

Avec tout ça, j'avais oublié de vous parler de cette visite dans la grotte de Panlongdong, à moins d'une heure de Guiyang.

Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Panlongdong, 25 mai 2008

Message  Admin le Jeu 18 Déc - 12:22

On gare la voiture au hameau nommé Panlongdong pour traverser les rizières à pieds. L'entrée de la grotte est dans le piton à droite de la photo, au pied du gros arbre, a droite de la petite barre rocheuse. Les eaux de ruissellement de cette petite vallée sont drainées vers une petite perte au pieds de la barre.



Il a plu, les rizières sont en eaux, c'est l'époque où l'on prépare la terre pour un nouveau cycle de culture.


Le travail se fait traditionnellement à la main, pieds nus dans la boue (le hameau de Panlongdong, ce sont les habitations que l'on voit à gauche).


Les anciens pieds de riz en décomposition, mêlés de fumier, contribuent à la fertilisation du sol pour la culture suivante.




L'entrée de la grotte est masquée par la végétation.



Elle est pourtant vaste. Elle présente dès l'entrée de grandes stalagmites.




Je n'ai pas pris de photo à l'intérieur, l'ai préféré lever le topographie de cette grotte qui le méritait bien.

La salle d'entrée est en pente et présente des vestiges de terrasses où des débris de poterie laissent penser qu'elles ont servit d'habitation. Le plafond s'abaisse, la largeur se réduit, puis un couloir rectiligne horizontal part vers le nord. La grotte semble s'achever ici, mais en se glissant entre les concrétions, on peut avancer jusqu'à une salle ornée d'imposantes stalagmites.
Une galerie confortable la prolonge. Après quelques laisses d'eau, elle est coupée par un puits de 10 m. Une escalade sur le coté du puits permet d'avancer encore un peu mais tout est finalement bouché par une trémie.
Au début de cette galerie, un passage sur la gauche permet de descendre à un étage inférieur qui semble parfois balayé par un cours d'eau. Sur la gauche, cette rivière temporaire s'infiltre entre des blocs. Sur la droite, on peu la remonter, souvent courbé, parfois à quatre pattes, jusqu'à rejoindre dans une fracture boueuse un écoulement pérenne de 3 litres par seconde. L'aval est englouti par un petit siphon et l'amont provient de fissures infranchissables? Un passage supérieur présente du courant d'air, nous n'avons pas eu le temps de l'explorer totalement.
Dans la salle précédente, nous avons escaladé les stalagmites et atteint un étage supérieur extrêmement concrétionné. Le sol est percé de deux gros puits d'une quinzaine de mètres. Cette salle abrite une importante colonie de chauves-souris.
En slalomant entre stalagmites, stalagmites et colonnes, on arrive à trouver un passage vers le sud qui revient en balcon dans la salle d'entrée.
Cette grotte est assez volumineuse et concrétionnée pour que les autochtones aient eu l'idée de l'exploiter touristiquement. Mais l'ambiance y est un peu trop confinée et la seule partie réellement attrayante est peu pratique et peu agréable à parcourir, il y a donc peu de chance que ce projet ait des suites ou une grande ampleur. C'est finalement une chance pour les habitants actuels, ces chauve-souris qui trouvent ici le refuge idéal.




Admin
Admin

Messages : 234
Date d'inscription : 27/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://voyager-en-chine.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum